Le journal du Vendredi

Des news chaque vendredi

5 avril 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur La chance de faire un vol en hélicoptère

La chance de faire un vol en hélicoptère

Je suis un habitué des avions (je me déplace régulièrement dans le cadre de mon boulot). Cependant, je n’avais encore jamais testé le vol en hélicoptère. Mais c’est désormais chose faite, car j’ai pu découvrir ce lieu. Une expérience s’est révélée bien sympathique. Tout d’abord, on a plus d’espace dans un hélico que dans un avion. on vous procure un casque mais il n’est pas obligatoire. Cela dit, il est nettement conseillé d’l’enfiler si vous voulez discuter avec le pilote : avec le vacarme qu’il y a à bord, il faudrait s’égosiller comme un cochon à l’abattoir pour se faire entendre. Côté sensations, par contre, c’est bien plus douillet que dans un avion. Et je ne plaisante pas, car je ne me suis pas tout de suite rendu compte tout de suite que nous avions quitté le sol ! L’hélico file à 200 km/h, mais comme le sol est loin en-dessous, on ne s’en rend pas vraiment compte, à cause de l’altitude. A la fin, on peut vraiment admirer les panoramas en dessous. Parce que l’intérêt de l’aventure : la vue. Observer le monde depuis un hélicoptère est une expérience sublime. Je connaissais déjà l’endroit, mais je l’ai vraiment redécouvert en l’observant de là-haut. Le monde devient une miniature,. Surtout que l’hélicoptère est conçu de bout en bout pour apprécier le paysage. Il y a en effet des vitres partout. Le seul point négatif, au final, c’est qu’en photo, ça ne rend pas grand-chose. Si vous décidez de faire un jour un vol en hélicoptère, à l’aérodrome ou ailleurs, pas la peine de prendre votre appareil photo. Parce que d’une part le résultat sera loin d’être probant, et d’autre part vous aurez gâché une partie de votre expérience inhabituelle. A lire sur le site de cette activité de vol en hélicoptère.

2 avril 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Crise à Puero Rico

Crise à Puero Rico

Le potentiel d’épidémie signifie qu’il est maintenant plus important que jamais de garder les cliniques ouvertes, a déclaré León, même si les coûts de fonctionnement risquent d’être élevés. «Nous parlons d’une situation qui va continuer à long terme… parce qu’il s’agit d’une crise sans précédent», a-t-elle déclaré. De nombreux résidents ne peuvent toujours pas se rendre dans des cliniques ou des centres de santé pour des problèmes de santé chroniques tels que le diabète ou des maladies cardiaques. Les bandelettes réactives et les équipements de dialyse font défaut depuis la tempête. Les patients ont passé des jours ou des semaines sans médicaments ni traitement. Les aliments nutritifs et les réfrigérateurs en état de marche pour les stocker sont rares. Certains médicaments sont en nombre limité ou nécessitent des déplacements difficiles. Les gains lents liés à la fourniture d’électricité menacent les patients dialysés, qui dépendent de l’électricité pour filtrer leur sang et survivre. Et les traumatismes psychologiques causés par la tempête persisteront longtemps après la reconstruction des bâtiments. En outre, Porto Rico était déjà confronté à un important «problème cérébral». drain », de nombreux jeunes professionnels, y compris des médecins, ont émigré vers le continent américain, a déclaré Andrew Schroeder, qui travaille pour Direct Edge, une organisation caritative privée qui coordonne l’envoi de fournitures médicales vers l’île. Il sera difficile de persuader ces médecins et d’autres spécialistes de la santé de rester sur l’île maintenant. Les hôpitaux et les dispensaires travaillent d’arrache-pied pour retrouver leur rythme. Eddie Perez-Caban, directeur exécutif de la clinique Camuy Health Services située dans la partie ouest de Porto Rico, a déclaré qu’il était étonné après avoir effectué le trajet de 25 minutes à travers des câbles tombés et des poteaux électriques tombés au lendemain de l’attaque de Maria. Il a trouvé un toit endommagé, un système de climatisation en panne, et pas d’électricité ou d’eau courante – et environ 75 de ses employés prêts à travailler. Cinq jours plus tard, la clinique a été ouverte avec de l’eau courante, une climatisation et une lumière alimentée par un générateur. «Pour que tant de personnes se manifestent – à vrai dire, cela me remplissait de satisfaction de travailler avec un groupe de les gens qui ont cet engagement envers la communauté et les patients que nous servons », a-t-il déclaré. Les dirigeants républicains à la Chambre des représentants ont proposé d’allouer un milliard de dollars de plus au programme Medicaid de Porto Rico afin de réapprovisionner ses coffres dans le cadre d’un projet de loi qui prolongerait le programme d’assurance maladie des enfants. Mais le projet de loi a été bloqué en comité. Lire la suite: «J’avais besoin d’être à côté de mon patient»: le cancérologue qui a bravé Harvey pour atteindre son hôpital.

27 mars 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Les missions US anti-terroristes

Les missions US anti-terroristes

Dans l’espace principal des opérations du cœur de la lutte contre le terrorisme national, le mouvement des détails entrants ne cesse jamais. Les professionnels du gouvernement fédéral se reposent devant leurs ordinateurs clignotants, tous confrontés à de grands écrans d’affichage pour la télévision, réglés sur des itinéraires de reportage. « Chaque jour, 10 000 enregistrements nous tombent sur le cœur et les yeux sont placés sur chacun de ceux-ci », a déclaré Russ Travers, directeur adjoint du centre, après avoir été sur cette page, de temps en temps, car il a été reconnu 16 ans depuis. « Vous pouvez trouver dans les environs de 16 000 titres dans ces informations et faits. Nous devons traiter tout cela », at-il ajouté. Le combat des États-Unis contre le terrorisme se trouve à un tournant décisif. Plus de 17 ans après les assauts d’Al-Qaida en 2001, ce groupe a cessé d’être la pression qu’il était. Et aussi le statut islamique a égaré son territoire principal. En dépit de ces réalisations aux États-Unis, un certain nombre de risques croissants subsistent. Alors, à quoi devrait ressembler l’effort américain? En tant que quelqu’un qui a commencé sa carrière dans le renseignement il y a 40 ans, Travers est instinctivement prudent. « Juste après le 11 septembre, nous avons discuté de cette situation en tant que génération en difficulté. Je suis néanmoins fermement convaincu que c’est la vérité », a-t-il expliqué. Au cours de cette génération précédente, le You.S. a dirigé beaucoup de troupes dans un autre pays et créé un système énorme chez vous pour lutter contre le terrorisme. Certains téléphonent pour toute réévaluation, y compris le directeur Trump, qui affirme qu’il est vraiment temps pour vous de ramener des troupes chez vous en provenance de Syrie et d’Afghanistan. Peter Bergen, analyste chez New United States, considère l’aquarium, reconnaît que le coût est élevé, que certaines parties de votre programme sont obsolètes et que les résultats sont déjà irréguliers. Mais il affirme le You.S. est une position moins dangereuse ces jours-ci. « Le 11/9, ces personnes figuraient sur la liste des personnes interdites de voyage seize personnes. Aujourd’hui, elles sont 81 000. Le 11 septembre, il n’y avait clairement aucune gestion de la stabilité itinérante. Aussi étrange que cela puisse paraître, le TSA, qui est un moyen de dissuasion assez important,  » il a déclaré. Il comprend la tentation de retirer les troupes des conflits de longue date, mais dit que cela comporte des risques. Si les États-Unis sont absents de ces États faibles, ils peuvent se transformer en États défaillants «vulnérables aux groupes terroristes», a-t-il déclaré. «Nous avons déjà utilisé cette vidéo de différentes manières, ce qui est le cas. Les actions les plus rentables de l’armée américaine au cours des deux dernières décennies ont généralement consisté en « une empreinte de procédures uniques assez réduite, où ces groupes assistent les forces voisines », at-il ajouté. Le You.S. n’a pas été frappé par un assaut terroriste de l’étranger depuis 2001. C’est une des raisons pour lesquelles le You.S. est en train de passer de la lutte antiterroriste à la rivalité des grandes puissances, comme celle avec la Chine et la Russie. Néanmoins, les difficultés persistent, comme la lutte contre la grande idéologie islamiste qui continuera à recruter de nouvelles recrues.

6 mars 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Japon, comment voyager moins cher

Japon, comment voyager moins cher

Soyons réalistes: arriver en Chine est prohibitif pour la plupart d’entre nous, dans les pays européens ou en Amérique. Vous avez une chance de vous rendre au Japon plusieurs fois dans votre vie sans trop de soucis, mais le prix à payer reste élevé si vous habitez près d’un aéroport international en Australie. Si vous souhaitez voyager à moindre coût, vous devrez faire preuve de prudence et de créativité, mais vous pourrez toujours profiter de tout ce que le Japon a à offrir. Pour commencer, essayez de réserver vos billets 60 à 90 jours à l’avance, car ils sont généralement les moins chers. Utilisez une application iPhone telle que Hopper pour connaître les coûts d’admission et essayez de les récupérer au moindre coût. Prenez le temps d’examiner le site Web de votre compagnie aérienne préférée, car leurs entrées seront parfois un peu moins chères que les résultats des moteurs de recherche. L’inscription à une carte de crédit d’une compagnie aérienne ou à une autre offre peut entraîner des rabais ou d’autres économies indirectes si vous disposez d’un crédit décent. Soyez prêt à prendre en compte les trajets indirects ou à l’arrivée dans un aéroport international, à l’exception de celui que vous avez conçu à l’origine. De plus petits aéroports internationaux comme Fukuoka peuvent être une option si vous êtes prêt à faire une escale à Séoul ou dans un autre aéroport, même si pour la plupart des voyageurs, les aéroports jumeaux de Tokyo sont la seule option réalisable. Évitez les voyages en hiver (fin décembre), au printemps (en mars), à quelques jours en or (fin avril à début mai) et en une escapade estivale (retardée de juillet à août). Ce sont généralement des jours fériés. au Japon, et les taux de transport aérien seront probablement supérieurs à la normale.

En fonction de votre situation dans le pays, le nombre illimité de JR à l’échelle nationale peut être une dépense considérable. Par cette production, les frais de déménagement de plusieurs jours ouvrables s’élèvent à 29 110 yens (environ 275 $) pour les nouveaux adultes. Il offre des sièges d’entraînement shinkansen bullet, à condition de réserver chaque solution à l’avance. Un certain nombre de trains shinkansen les plus rapides, par exemple les trains long-courriers Nozomi, sont exemptés de votre accord JR Rail Complete. Vous devrez prendre les trains shinkansen, légèrement plus lents, et vous devrez peut-être effectuer un transfert une ou deux fois pour vous rendre à destination. Toutefois, la carte JR ne couvre pas le métro de Tokyo, qui requiert une carte séparée, ni les autres chemins de fer exploités par des sociétés autres que JR. Il couvrira probablement 80 à 90% de votre transport ferroviaire, mais faites vos recherches à l’avance pour savoir si les villes que vous allez utiliser dépendent en grande partie des autobus ou des autres opérateurs ferroviaires. Cela ne sert presque à rien de se déplacer dans la ville, bien que, par exemple, le JR Pass puisse être très utile pour se rendre à Nagasaki. (Si vous êtes originaire de Tokyo, il est également probablement plus abordable, plus rapide et plus facile de voler!) Évitez d’acheter des billets de shinkansen si vous souhaitez voyager le moins cher possible si vous n’allez pas utiliser le JR suffisamment pour que le passe en vaille la peine. Si vous essayez de vous rendre de Tokyo à une autre grande ville, il est souvent moins cher de prendre l’avion. Un bus fera souvent le travail moins cher et avec de meilleurs paysages, ce qui en fait un très bon voyage si vous vous dirigez vers une ville plus petite du centre du Japon avec un arrêt shinkansen mais pas d’aéroport. En dépit de cela, le shinkansen est incroyablement chaleureux et convivial, et chaque station aura des informations disponibles en anglais. Souvent, les compagnies de bus touristiques n’ont pas d’informations britanniques sur le Web ou dans la navette, alors n’entrez pas dans vos pensées!

6 février 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur NY et la fin des VTC

NY et la fin des VTC

Le conseil municipal de New York a adopté mercredi un projet de loi visant à suspendre temporairement les nouvelles licences de véhicules de location, comme ceux d’Uber et de Lyft, dans le cadre de la première action d’une grande ville américaine visant à freiner la croissance des services de téléphonie mobile. Le conseil municipal a adopté un ensemble de projets de loi visant à réglementer le secteur touristique, notamment en fixant un plafond d’un an au nombre de voitures Uber et Lyft dans les rues pour étudier les effets de la congestion routière et en autorisant les régulateurs municipaux à fixer un salaire minimum. taux pour les conducteurs. Les partisans de la réglementation ont salué le passage, affirmant que cette halte serait bénéfique pour les automobilistes qui font face à un marché sursaturé et contribuera à réduire le trafic dans les rues encombrées de la ville. « Notre ville est directement confrontée à une crise qui engendre la pauvreté dans le travail des New-Yorkais et à l’impasse dans nos rues. La croissance incontrôlée du nombre de sociétés de véhicules de location pour véhicules de location basées sur des applications a nécessité des mesures – et nous les avons maintenant », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio a déclaré sur Twitter. « Plus de 100 000 travailleurs et leurs familles bénéficieront immédiatement de cette loi. Et cette action mettra fin à l’afflux de voitures contribuant à la congestion qui freine nos rues « , at-il ajouté. Uber et Lyft s’opposent fermement à cette mesure et déclarent que de nombreux New-Yorkais dépendent des services alors que le système de transport en commun de la ville connaît de nombreux retards et pannes. « La pause de 12 mois de la ville sur les nouveaux véhicules immatriculés menacera l’une des rares options de transport fiables sans rien pour réparer le métro ou soulager la congestion », a déclaré Danielle Filson, porte-parole du groupe Uber, au Wall Street Journal. il faut faire face à la demande croissante « . À la différence de la plupart des autres villes, New York autorise et réglemente les voitures Uber et Lyft. Plus d’information est disponible sur le site de l’agence organisatrice de l’organisation du voyage entreprise à New York. Suivez le lien.

30 janvier 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Tous contre les gilets jaune

Tous contre les gilets jaune

Toujours plus d’impôts, de taxes, de charges sociales, de réglementation, d’interdits, de dépense publique, d’abandon des territoires, d’isolement, de précarité et de gaspillages… Les françaises et français souffrent depuis trop longtemps de ceux qui bafouent leur dignité au nom d’objectifs et d’intérêts exclusivement économiques, financiers ou personnels ! Nous, Gilets jaunes de Bretagne, d’Auvergne, d’Ile-de-France et de Bourgogne avons décidé de créer le Collectif Carton Jaune pour permettre aux Français de se réapproprier et arbitrer leur avenir. L’idée première de notre Collectif est d’être les arbitres de notre destin. Quitte à brandir des « Cartons Jaunes » aux élus et médias qui, par leurs actions, écrits ou discours contribuent à porter atteinte au bien commun, à la probité et à la dignité de nos concitoyens. Brandissons les, partout en France, dans la rue, dans les conseils municipaux, départementaux ou régionaux, dans les réunions de quartiers, devant les caméras de télévision et journalistes, sur les réseaux sociaux et sites internet… à chaque fois que l’intérêt général est bafoué, à chaque fois que la dignité de l’Homme est bafouée, à chaque fois qu’un élu se sert au lieu de servir, ment ou ne tient pas ses promesses, à chaque fois qu’un média publie une fausse nouvelle ou défend une ligne partiale… – CARTON JAUNE contre ceux qui ne raisonnent qu’en termes économiques et financiers : l’argent n’est pas le critère principal de la vie en société. – CARTON JAUNE contre ceux qui paupérisent les personnes : chaque personne doit pouvoir mener une vie matérielle digne :le Collectif dénonce toutes les atteintes brutales au pouvoir d’achat ainsi que toutes les mesures qui mènent à la pauvreté. – CARTON JAUNE contre ceux qui écrasent et culpabilisent les plus faibles qu’eux : le Collectif dénonce les mesures qui reportent sur le citoyen le poids de la mauvaise gestion des responsables. – CARTON JAUNE contre ceux qui détruisent l’identité de la France et de ses territoires : le Collectif dénonce les mesures politiques, administratives, économiques, sociales et culturelles qui vont à l’encontre de l’identité de la France et de ses Territoires. – CARTON JAUNE contre ceux qui veulent supprimer notre liberté de penser, de parler et d’agir selon nos convictions.

11 janvier 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Carcassonne et les cobots

Carcassonne et les cobots

Il n’est plus temps de fantasmer : les robots entrent dans nos vies. Ils avancent sur 2 gambettes, bavardent, déchiffrent les émotions humaines. Et ce n’est qu’un début ! Il y a fort à parier que d’ici un an ou deux, ils vont aider les personnes à mobilité réduite, coopérer avec les ouvriers, préparer des plats avec nous (ou, dans certains cas, pour nous). En fait, certains le font déjà.
Hier, j’ai même assisté à un colloque à Carcassonne intégralement dédié aux enjeux qu’ils vont représenter. Le sujet de ce colloque particulièrement fascinant portait en particulier sur les conséquences de la collaboration entre homme et robot, autant dans le milieu industriel que dans le domaine de la robotique de service. Le colloque ne s’occupait pas des progrès technologiques particuliers. Le thème était davantage abordé sous l’angle du facteur humain, de la métamorphose dans les processus industriels. En écoutant les différents intervenants, j’ai pu discerner qu’un changement considérable s’est accompli dans les consciences : les robots ne sont plus conçus comme des successeurs, mais comme des alliés. Ils ne visent plus à remplacer, mais bien à aider. Un changement important qui concourra grandement à leur succès et leur intégration. Il n’est d’ailleurs plus question de robots, mais de robots humanoïdes collaboratifs (qu’on a baptisé cobots). La robotique collaborative pense les robots non en tant que travailleurs isolés mais de façon à ce qu’ils travaillent en présence et en association avec l’homme. Cette association change la donne en ce qu’elle réclame par conséquent une forme d’intelligence embarquée, capable d’interpréter les données transmises par les senseurs internes du robot, mais requiert également que le robot soit délicat, c’est-à-dire que ses gestes soient élastiques, inoffensifs pour l’homme. Sinon, il ressemblerait rapidement à un éléphant dans un magasin de porcelaine (où nous jouerions le rôle ingrat de la porcelaine). La robotique collaborative concerne aujourd’hui tous les acteurs industriels, gros groupes ou PME. La capacité d’adaptation, la sécurité et la valeur qui caractérisent les robots collaboratifs en font des dispositifs qui permettent l’automatisation de tâches peu ou pas robotisées à ce jour. La robotique collaborative est en fait la deuxième phase de robotisation des entreprises, base de l’usine à venir. En tout cas, les années qui viennent vont être exaltantes à vivre. Les robots vont devoir convaincre et conquérir (les coeurs, j’entends). Mais ce colloque a suffi à me convaincre. Et je suis convaincu que d’ici 5 ans, nous aurons tous un Watson au boulot pour nous épauler dans nos corvées. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du site sur ce séminaire à Carcassonne qui est très bien fait sur ce thème.

4 janvier 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Ce Que L’on Sait à Propos De Ses Passeports Diplomatiques

Ce Que L’on Sait à Propos De Ses Passeports Diplomatiques

Alexandre Benalla a-t-il continué d’utiliser l’un de ses passeports diplomatiques après avoir quitté ses fonctions à l’Elysée? C’est ce qu’assure Mediapart ce jeudi. Le média en ligne affirme que l’ancien chargé de mission aurait utilisé ce passeport « ces dernières semaines pour entrer dans différents pays africains ainsi qu’en Israël ». Le ministère des Affaires étrangères a réagi, affirmant lui avoir réclamé ses deux passeports en juillet, et ajoutant examiner « les suites à donner, y compris judiciaires ». Voici ce que l’on sait pour l’instant à propos des passeports diplomatiques d’Alexandre Benalla.

Deux passeports diplomatiques lui avaient été délivrés le 24 mai

Alexandre Benalla s’est vu délivrer deux passeports diplomatiques le 24 mai, soit deux semaines après sa mise à pied à l’Élysée pour avoir participé à une interpellation musclée en marge des manifestations du 1er mai à Paris. Lors de son audition face à la Commission des lois du Sénat, il avait expliqué que « la délivrance de passeport diplomatique est automatique pour l’ensemble du personnel qui peut être amené à se déplacer avec le président de la République ».

Lire aussi – Alexandre Benalla s’est vu délivrer un passeport diplomatique juste après sa mise à pied

« Le passeport diplomatique est un titre de voyage visant à faciliter les déplacements de son titulaire, dans le cadre de ses fonctions officielles », a rappelé ce jeudi le quai d’Orsay dans un communiqué. « Il ne confère à son titulaire aucune immunité, que ce dernier se trouve sur le territoire français ou à l’étranger », a-t-il encore poursuivi.

Le Quai d’Orsay déclare lui avoir demandé de restituer ces passeports

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a également précisé que le Quai d’Orsay avait réclamé fin juillet la restitution des deux passeports diplomatiques. « Toute utilisation depuis [la fin de ses fonctions] de ces passeports aurait été faite en dépit des engagements pris par l’intéressé », a-t-elle ajouté. « A la vue des informations de presse tendant à indiquer qu’Alexandre Benalla aurait continué à utiliser ces documents, le ministère […] examine les suites à donner, y compris judiciaires ».

Le ministère assure également qu’Alexandre Benalla « s’était engagé par écrit le 23 mai 2018 à restituer ces documents à la fin des fonctions qui en justifiaient l’attribution ».

Alexandre Benalla avait dit avoir laissé les passeports dans son bureau à l’Elysée

Lors de son audition sous serment devant une commission d’enquête du Sénat le 19 septembre, Alexandre Benalla avait confirmé les informations de presse selon lesquelles il disposait de deux passeports diplomatiques lorsqu’il travaillait à la présidence, assurant : « les titres dont il s’agit sont restés dans le bureau que j’occupais à l’Élysée ».

« La commission examinera tous les éléments parus dans les médias ces jours-ci et relèvera toute contradiction entre ces informations et les éléments recueillis sous serment pendant ces auditions », a déclaré à l’AFP jeudi une source proche de la commission.

Mediapart assure qu’il continue d’utiliser un passeport

Cependant, selon Mediapart, Alexandre Benalla utilise toujours un passeport diplomatique. Celui-ci aurait été « utilisé ces dernières semaines pour entrer dans différents pays africains ainsi qu’en Israël », selon le média en ligne qui cite « des sources sécuritaires ». « Le passeport, qui porte la référence 17CD09254, est valide jusqu’au 19 septembre 2022 », précise encore Mediapart. Contacté par le site d’information, Alexandre Benalla n’a pas répondu.

2 janvier 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur L’autorisation de la marijuana ne réduit pas le crime

L’autorisation de la marijuana ne réduit pas le crime

La légalisation du cannabis était censée réduire la criminalité. Autrement, selon les avocats, L’idée était simple: lorsque les acheteurs de cannabis s’acheminaient vers le dispensaire le plus proche, le marché noir s’assécherait et, partant, l’élément criminel de l’industrie. Certes, une enquête récemment publiée dans l’Economic Journal a révélé qu’après la légalisation de l’herbe aux soins de santé à Cal, les crimes violents avaient chuté de 15%. Parlez aux autorités de l’Emerald Triangle en Californie et une autre histoire se dessine. Selon certaines estimations, cette région de dix mille kilomètres carrés (comprenant les régions de Humboldt, Mendocino et Trinity) se développe à 60% dans le cannabis du pays. Ben Filippini, shérif adjoint de Humboldt, a déclaré que depuis l’initiative prise par la Californie en 1996 dans le domaine des soins de santé et du cannabis, le délit criminel a été commis dans sa juridiction: «Les gens commencent à se faire remarquer. Toute la légalisation effectuée ici était un refuge sans danger pour les escrocs. »Chaque fois que j’ai interrogé Christopher Underwood, sous-officier du comté de Trinity, que s’est-il passé depuis qu’une initiative de 2016 a légalisé le pot à partir de la fin, il a expliqué:« Nous n’avons pas remarqué plus faible activité criminelle par tous les moyens. En fait, nous avons constaté une augmentation assez constante. »Matthew Kendall, l’équivalent de Compton à Mendocino, a déclaré:« Nous subissons beaucoup plus de vols et de violences causées par des armes à feu.  » Qu’est-ce qui se passe? L’un des facteurs est que la légalisation a entraîné un essor considérable dans le secteur des mauvaises herbes, augmentant ainsi l’offre de deux choses qui tentent les voleurs potentiels: la récolte, ainsi que l’argent qu’elle produit. Certaines caisses populaires et banques régionales ont commencé à accepter l’argent de la marijuana, mais pas les grandes, mais cette dernière est particulièrement abondante. Le cannabis est toujours interdit par la législation nationale et les dirigeants craignent de se lancer dans le blanchiment d’argent. Un facteur supplémentaire: la Californie a légalisé le pot, mais tous les producteurs ne veulent pas être légaux. Environ 3 500 des quelque 32 000 propriétaires de fermes de la région ont demandé une licence à la fin de 2017. Certaines personnes exigent que le respect des règles soit trop coûteux. D’autres personnes échappent à la fiscalité. Travailler contre la loi “grandit”, cependant, les expose spécifiquement au risque de “cambriolage” (cambriolage de marijuana transformée), précisément parce que les voleurs savent que ce type d’agriculteurs ne voudront probablement pas déposer de document des autorités. Les syndicats de félonie, qui sont impliqués dans plusieurs de ces vols, revendent une grande partie du pillage loin de leur statut.

2 janvier 2019
de admin1125
Commentaires fermés sur Bolsonaro. Les Réactions Dans Le Monde à L’élection Au Brésil

Bolsonaro. Les Réactions Dans Le Monde à L’élection Au Brésil

L’élection dimanche au Brésil du candidat d’extrême droite à la présidence Jair Bolsonaro a suscité des messages de félicitations des dirigeants mondiaux, parfois assorties de rappels sur le respect de la démocratie. Tour d’horizon.

États-Unis

Le président Donald Trump a appelé Jair Bolsonaro dès dimanche soir pour le féliciter. « Les deux hommes ont exprimé leur engagement fort à travailler ensemble pour améliorer la vie des habitants des États-Unis et du Brésil, et, en tant que leaders régionaux, des Amériques », a déclaré Sarah Sanders, porte-parole de l’exécutif américain.

Chine

Pékin a salué l’élection de Jair Bolsonaro, malgré les signes de son hostilité envers le pays asiatique qu’il a notamment accusé « d’acheter le Brésil ». Pékin « souhaite travailler avec le Brésil afin de préserver et de développer le partenariat stratégique global sino-brésilien, ainsi que de mieux servir les deux pays et les deux peuples », selon Lu Kang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Russie

Le président Vladimir Poutine a félicité Jair Bolsonaro et exprimé selon un communiqué « sa confiance » dans le développement des relations entre la Russie et le Brésil, ainsi que dans la coopération entre Moscou et Rio de Janeiro aux Nations unies, au sein du G20 et des Brics, qui rassemble les « puissances émergentes » (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

France

Le président Emmanuel Macron a félicité dans un communiqué Jair Bolsonaro et souligné que la France et le Brésil « entretiennent un partenariat stratégique noué autour des valeurs communes de respect et de promotion des principes démocratiques. C’est dans le respect de ces valeurs que la France souhaite poursuivre sa coopération avec le Brésil, pour relever les grands défis contemporains de notre planète, aussi bien dans les domaines de la paix et de la sécurité internationales, que dans le cadre de la diplomatie environnementale et des engagements de l’accord de Paris sur le climat ».

Italie

L’homme fort du gouvernement et patron de l’extrême droite italienne Matteo Salvini, vice-Premier ministre, a tweeté : « au Brésil aussi les citoyens ont chassé la gauche ! Bon travail au président Bolsonaro, l’amitié entre nos peuples et nos gouvernements sera encore plus forte ». Il a espéré l’extradition de l’ex-militant d’extrême gauche Cesare Battisti, condamné pour meurtre en Italie : « et après des années de vains discours, je demanderai qu’ils nous renvoient en Italie le terroriste rouge Battisti ».